Une plaque comme celle ci-contre a été apposée sur chacune des entrées du cimetière pour souligner que, avec de nombreux avantages à la clé, le zéro phyto fait son chemin dans les allées de notre  cimetière!

Éliminer les pesticides permet de préserver la santé des habitants, les nappes phréatiques et l’environnement en général, mais, c’est avant tout une exigence légale, car la loi Labbé interdit depuis 2014  de répandre des produits phytosanitaires.

Pour réduire les besoins en désherbage et le scepticisme des habitants, c’est toute l’image du cimetière que l’on doit renouveler. La conception traditionnelle d’un cimetière où un peu d’herbe est synonyme de défaut d’entretien, a fait son temps.

L’entretien d’un cimetière sans pesticides est plus couteux, en plus d’un nouvel équipement,  il nécessite plus de main d’œuvre. Si aujourd’hui, l’herbe revient dans les allées , ce n’est pas par absence d’entretien mais au contraire, c’est la marque d’un entretien plus respectueux de la vie, de la nature et de la santé de chacun d’entre nous. Il nous faut souligner que c’est avec beaucoup de courage et d’obstination que Mathieu, notre agent d’entretien,  bine, sarcle, arrache;  et,  quand,  il laisse pousser l’herbe un peu plus qu’avant, c’est volontairement!

Vous pouvez l’aider en nettoyant par exemple les espaces inter-tombes, puis en les végétalisant avec des plantes couvre-sols: sedum, véronique, sagine etc… qui évitent le retour des « mauvaises herbes ». 

cimetière écolo debout.png
cimetierre groupe_edited.jpg

Le 18 février sous la houlette de Mme Colette DORRIVAL une poignée de bénévoles  (employés de mairie, membres du conseil, particuliers…que nous remercions) se retrouvèrent pour un après-midi nettoyage des allées du cimetière.

Juste avant de se régaler de tartes aux pommes et autres douceurs confectionnées spécialement pour l’occasion , ils ont enlevé pas moins d’une camionnette « pointue » de pots, plantes sèches et autres détritus qui polluaient  les  allées. 

Avant de se séparer ils se sont promis de régulièrement renouveler l’opération. (il est vrai que les tartes aux pommes étaient plutôt réussies).

Nous vous communiquerons la date de la prochaine rencontre « nettoyage » en l’affichant à la mairie, chez Bom Dia et sur le site de la commune mairie-de-nonards.fr.

La crémation prenant  peu à peu le pas  sur l'inhumation classique, un jardin du souvenir,  espace où les familles peuvent disperser gratuitement les cendres de leur proches disparus a été créé dans  le nouveau cimetière.   Le jardin  a été agrémenté d’une flamme et, un banc y a été installé pour permettre le recueillement.

Nous réfléchissons  à la  possibilité  d'ajouter une plaque commémorative  où pourront être ajoutés les noms des disparus aux abords du jardin . En pensant à la tranquillité  des visiteurs, nous envisageons  d’autre part la plantation de végétaux de façon à créer un  espace paysager plus propice au souvenir. Un liquidambar est d’ores et déjà en place.

De plus, le columbarium, endroit  où  les cendres sont conservées dans une urne et non plus dispersées a été déménagé pour être intégré  à ce jardin.

flamme jardin souvenir.jpg